Tableaux textiles


Il faut croire que Hiva Oa est source d'inspiration, car c'est là encore que Nanou Van Drunen s'est initiée à l'art du patchwork.

 

Le patchwork traditionnel en premier lieu, mais rapidement elle a eu envie d'explorer davantage les possibilités de l'art textile, et de créer elle-même ses tableaux, oscillant souvent entre rigueur et liberté : la rigueur en travaillant minutieusement après avoir dessiné un projet, ce qui implique une réalisation stricte, même si chemin faisant elle peut dévier du projet initial si celui-ci ne la satisfait pas pleinement en cours de réalisation ; la liberté en laissant libre cours à la fantaisie, en faisant des choix au moment même d'assembler, en recoupant et modifiant... Ces moments privilégiés permettent à l'imagination de s'envoler : le tableau raconte une histoire.

 

Tous les tableaux sont cousus et quiltés à la machine, très souvent en piqué libre.